> “Toulouse d’Été” : la Ville rose estivale en musique

tdétéLe festival “Toulouse d’Été” s’impose comme étant la manifestation estivale majeure du paysage culturel toulousain.

Créée en 2004 à l’initiative de la Mairie de Toulouse et dirigée depuis sa première édition par Alain Lacroix, parallèlement directeur de l’Espace Croix-Baragnon (dont la fermeture est annoncée), “Toulouse d’Été” n’est pas une manifestation à tiroirs que l’on remplirait en fonction des passages d’artistes nationaux et internationaux dans notre région (comme beaucoup de festivals le font), certainement pas! « “Toulouse d’Été” est un festival de création dont la programmation se réfléchit avec les musiciens tout au long de l’année. Celle-ci se réfléchit aussi en réseau. J’ai une grande amitié et une grande fidélité pour les programmateurs et autres ingénieurs culturels toulousains et je travaille aussi avec eux. Nous sommes une manifestation de proximité avec des plateaux pensés pour pouvoir continuer à tourner ailleurs. Ce qui m’intéresse, c’est que ce festival favorise des développements de carrière et des échanges. » nous disait Alain Lacroix il y a trois ans. Et effectivement, la ligne éditoriale de “Toulouse d’Été” est calée sur la volonté de montrer et de faire entendre des artistes du cru issus des différentes scènes : « Durant cinq semaines, “Toulouse d’Été” sera la vitrine du formidable vivier artistique toulousain à travers une programmation musicale exigeante, alliant la musique classique aux musiques actuelles, le jazz, la chanson, les musiques du monde ou bien encore les nouvelles musiques traditionnelles. En perpétuelle recherche, il traque les nouvelles formes innovantes et les plateaux inédits. Chaque été, dans des hauts lieux du patrimoine toulousain, mais aussi dans les jardins ou des endroits plus insolites, le festival convie grands ambassadeurs de la ville, artistes émergents, tout en initiant des rencontres détonantes. Toujours attentif au public, “Toulouse d’Été” se renouvelle sans cesse dans ses propositions en les élargissant, en initiant des rencontres avec le tissu culturel local tout en développant un travail spécifique auprès des publics éloignés et empêchés (hôpitaux, maisons de retraite et prisons). » 

         Dont acte avec cette quatorzième édition qui devrait ravir les oreilles gourmandes et exercées des “estivaliers” qui pourront entendre de la musique de chambre, du jazz, des récitals divers et variés, du flamenco, un ciné-concert, de la musique symphonique, de la pop-folk cinématique, de la musique culinaire, du jazz manouche, du reggae-rock, de la salsa, de la chanson-rock, de la chanson déjantée, du jazz climatique, de la musique du monde… Un bon nombre d’instants de flânerie et de musicalité à petits tarifs et pour tous ; de quoi satisfaire toutes les curiosités et régaler les mélomanes en balade dans les murs de la Ville rose cet été.

> Éric Roméra

• “Toulouse d’Été”, du 11 juillet au 4 août, programmation complète et détaillée ici : www.toulousedete.org