Lire le dernier numéro :
n°486 / Été 2024
Téléchargez le dernier numéro Intramuros
Retrouvez l'agenda des sorties du mois page 20 !

bannière La Ribot


Intranautes, exprimez-vous !

Les Unes !

> Avant-première

Le cinéma ABC à Toulouse (13, rue Saint-Bernard, métro Jeanne d’Arc, 05 61 21 20 46) organise une avant-première du film “Dos Madres”, Prix de la meilleure réalisation au festival “Cinespaña” 2023, le jeudi 11 juillet à 20h15 en présence du réalisateur espagnol Víctor Iriarte. Synopsis : Il y a vingt ans, on a séparé Vera de son fils à la naissance. Depuis, elle le recherche sans relâche, mais son dossier a mystérieusement disparu des archives espagnoles.Il y a vingt ans, Cora adoptait un fils, Egoz. Aujourd’hui, le destin les réunit tous les trois. Ensemble, ils vont rattraper le temps perdu et prendre leur revanche sur ceux qui leur ont volé…

• Tarifs habituels, réservez ici : whttps://abc-toulouse.fr/evenements/avant-premiere-dos-madres.html

> Éditorial

Se fondre dans l’air du temps… Penser vacances et détente. Plonger dans le bonheur estival. Foncer vers les multiples festivals et manifestations qui nous sont offerts… Et avec ça, qu’est-ce que j’vous mets ? Un p’tit conflit ? Une p’tite guerre ? Une grèvounette… Une crise… Un PV ? La vache, il faut être foutrement optimiste pour ne pas devenir le pire des mélancoliques dans cette époque tout offerteaux paradoxes. Mais que faire sinon aller chercher au fond de nous (et de nos porte-monnaie) le besoin de se faire du bien, à soi et à ses proches ? Vite, très vite… avant une rentrée qui s’annonce plus torride que l’été.

         Ce numéro est donc le dernier de la saison, nous serons de retour début septembre pour la nouvelle qui, espérons-le, sera richeet gourmande en événements et manifestations divers et variés. Bonnes vacances à celles et ceux qui peuvent s’en offrir… quant aux autres, obligés de rester en territoire toulousain, de nombreuses propositions s‘offrent à elles et eux, consultez les gazettes,dont votre Intramuros!

> Éric Roméra

(rédacteur en chef)

ACTUS INTRA !

> “La Haine” le show!

Le 31 mai 1995, Mathieu Kassovitz mettait à l’écran et pour la première fois les banlieues. Un film porté par trois acteurs encore inconnus au bataillon.

Il y a près de trente ans sortait le film culte “La Haine” de Mathieu Kassovitz, symbole d’une génération, grand classique du cinéma français, révélé et récompensé au Festival de Cannes 1995, puis par trois prix dont celui du meilleur film aux Césars. Encensé par la critique, y compris à l’international, suscitant l’admiration de personnalités comme Steven Spielberg qui déclare « adorer le film ». En 2024, Kassovitz est de retour avec une création vivante et immersive. Le réalisateur revisite l’histoire de son film culte en l’adaptant sur scène et souligne le caractère éminemment actuel du film. L’histoire de ces trois jeunes (Vinz, Said et Hubert) confrontés aux difficultés économiques, sociales et politiques, à la condition des femmes et qui en parallèle avec ses codes, est une ode à l’amour, à la solidarité et à l’amitié.

Un projet ancré dans l’actualité, donc, et dont la forme innovante entend plonger le spectateur dans une “ride” à travers Paris et sa banlieue grâce à un dispositif unique faisant dialoguer la scène et l’écran : quatorze tableaux inspirés du film, repensés par Mathieu Kassovitz, seront diffusés sur un système de projections, couplés avec les décors et surtout avec la performance des comédiens sur scène. Ce show mêlant donc danse, cinéma, rap, théâtre et spectacle vivant dans une forme augmentée, résolument moderne et singulière, est porté par une B.O. originale qui fait elle aussi le lien entre les années 90 et aujourd’hui.

> Femmes de la food

Que pouvons-nous faire pour s’engager afin que les femmes de la food gagnent en visibilité, en assurance, en respect et en bien-être au travail ? Soutenir ces initiatives, bien sûr! Acheter chez elles, aussi. Un exemple intéressant pourrait être de faire appel aux Tabliers Solidaires si vous recherchez un service traiteur. Impulsé par Nathalie Barbazanges, ce programme propose une cuisine maison, fraîche et engagée, qui permet à des femmes de reprendre contact avec le monde professionnel. Vous pouvez aussi pousser la porte bleue de La Maison d’à Côté, et vous assoir à la table. Ce restaurant associatif et engagé, offre une opportunité de réinsertion sociale et professionnelle à des femmes victimes de violences. Sinon, vous pouvez aussi vous procurer le fanzine culinaire et féministe À la Table des Filles : un savant mélange de recettes et de textes relevés coréalisé pas un collectif de femmes à géométrie variable. Le premier est sur les pâtes, le second sur les agrumes. (Élodie Pages)

• La Maison d’à Côté : https://www.facebook.com/profile.php?id=100041901266825

• À la Table des Filles : https://www.instagram.com/alatabledesfilles

photo : Tabliers Solidaires © D. R.

DÉPÊCHES DES INTRANAUTES !

bannière Grand Rond

bannière Assos Épicée

bannière Salle Nougaro

Rejoignez-nous sur Facebook !

Retour haut de page