Actus Intra !

> Du changement à l’opéra

Christophe Ghristi © Elisa Haberer - OnPAu terme d’un appel à candidatures, Christophe Ghristi a été choisi pour assurer la direction artistique du Théâtre du Capitole. Prenant ses fonctions dès le 1er septembre prochain, il définira et mettra en œuvre le projet artistique et culturel du Théâtre et assurera la programmation lyrique et chorégraphique. Il veillera à son développement et à son rayonnement « pour conforter la place de Toulouse en tête des meilleures scènes lyriques et chorégraphiques de France » a déclaré Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole et maire de Toulouse. Né en 1968, Christophe Ghristi est connu à Toulouse pour avoir exercé la fonction de dramaturge de 1995 à 2009 au Théâtre du Capitole alors dirigé par Nicolas Joel, avant de suivre ce dernier à l’Opéra national de Paris où il fut directeur de la dramaturgie jusqu’en 2014. Le Théâtre du Capitole regroupe le Ballet du Capitole dont Kader Belarbi est le directeur artistique, le Chœur et la Maîtrise du Capitole dirigés par Alfonso Caïani. Les opéras et ballets sont accompagnés par l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, dont la direction musicale est assurée par Tugan Sokhiev, avec lequel devra donc s’accorder Christophe Ghristi pour disposer des musiciens nécessaires au fonctionnement de l’opéra toulousain…

> Jérôme Gac

photo © Elisa Haberer

 

> Du changement au TNT

Galin StoevC’est Galin Stoev (photo) qui succèdera le 1er janvier 2018 à Laurent Pelly et Agathe Mélinand qui quittent la direction du Théâtre national de Toulouse dix ans après leur nomination. Né en 1969 en Bulgarie, metteur en scène de nationalité belge et bulgare, Galin Stoev est avant tout un artiste européen. Plusieurs de ses créations ont été accueillies à la Comédie-Française, au Théâtre national de la Colline et au Théâtre de Liège. Très éclectique dans ses choix artistiques, il passe d’une langue à l’autre, du répertoire classique français aux textes d’auteurs contemporains italiens, bulgares ou russes. Le projet de Galin Stoev pour le TNT a été choisi par Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, et Carole Delga, présidente du Conseil régional d’Occitanie, parmi cinq candidatures retenues : celles des metteurs en scène Philippe Calvario, Éric Lacascade, Dominique Pitoiset et le tandem formé par Aurélie Namur et Félicie Artaud. Galin Stoev entend donner au Centre dramatique national de Toulouse une impulsion forte pour l’accompagnement des jeunes artistes en créant le CUB, un incubateur créatif. Il prévoit d’associer des artistes à son projet dès la première année. Il s’attachera à être attentif au jeune public et curieux de la rencontre avec d’autres arts de la scène.

> Jérôme Gac

 

> Radio activité

Jérôme Gac“Un cactus à l’entracte” invite sur Radio Radio + (106.8 Mhz) des professionnels du spectacle vivant pour passer en revue et décrypter des spectacles de théâtre et de danse à l’affiche des théâtres toulousains au cours des jours précédents. Dimanche 2 avril, à 11h00 (rediffusion le 9 avril), Jérôme Gac (photo) sera entouré d’Anne Lefèvre et Jean Lebeau pour dresser un bilan du festival “In Extremis” au Théâtre Garonne. Dimanche 23 avril, à 11h00 (rediffusion le 30 avril), Jérôme Gac sera entouré de Céline Nogueira et Jean Lebeau pour évoquer “Orfeo, Je suis mort en Arcadie” (TNT), “The way she dies” (Théâtre Garonne), “Antoine et Cléopâtre” (Théâtre Sorano) et un programme contemporain du Ballet du Capitole. Écoute en ligne et podcast sur radioradiotoulouse.net

photo © Pierre Beteille

> La “Fête de la musique” à Toulouse

tous à 2Fait exceptionnel, Toulouse a été choisie par France 2 pour la deuxième fois consécutive, pour accueillir le concert événement de la “Fête de la Musique” le 21 juin prochain sur la place du Capitole. « Cette année encore, c’est une grande “Fête de la Musique”, ouverte à tous, que les Toulousains pourront vivre dans tous les quartiers de la ville. Avec, à nouveau, ce temps fort : l’émission spéciale de France 2, en direct, qui fera rayonner Toulouse dans toute la France et, au-delà, dans de nombreux pays francophones, comme capitale populaire de la musique. L’année dernière, ce concert gratuit avait connu un grand succès. Toulouse est la ville de France qui monte, et France 2 ne s’y trompe pas! » a déclaré le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc.

 

> Courts toujours!

cdc-logo-2017-noir-fond-transparent-copieLa quatorzième édition de “Concours de Courts”, concours toulousain et néanmoins international mené par sept étudiants du Master 2 Administration et Gestion de la Communication de l’Université Toulouse 1 Capitole, mettra une nouvelle fois en lumière le court-métrage au printemps prochain dans la Ville rose. Ce rendez-vous est ouvert aux réalisateurs amateurs et professionnels de tout horizon qui souhaitent faire partager leurs films courts. Il se veut didactique et porteur de valeurs telles que le partage et l’échange. Cet événement se déroule en plusieurs étapes : un appel à projet, deux projections et une cérémonie de clôture dont les accès sont gratuits et ouvert à tous. Véritable tremplin pour les spécialistes de l’audiovisuel, “Concours de Courts” constitue une réelle vitrine pour mettre en valeur leurs œuvres et leur créativité. Cette aventure est aussi l’occasion pour le grand public, les étudiants, les cinéphiles et autres curieux, de découvrir ou redécouvrir la singularité du film court. Pour participer, les réalisateurs à l’échelle internationale ont la possibilité d’envoyer leurs courts-métrages à compter jusqu’au 5 février. C’est l’occasion pour eux de remporter l’un des quatre prix mis en jeu : “Prix coup de cœur du public”, “Prix spécial du jury”, “Prix du meilleur court-métrage français”, et “Prix du meilleur court-métrage international”. Les trophées seront décernés par un jury de professionnels du monde du cinéma au printemps prochain, lors de la cérémonie de clôture. Le concours est ouvert aux courts-métrages réalisés à compter du 1er janvier 2013 dont la durée n’excède pas 15 minutes (titre et générique compris) ; le thème et le genre sont libres et doivent être destinés au grand public. Les œuvres audiovisuelles étrangères doivent être sous-titrées en français. Pour participer, il suffit d’envoyer son court-métrage via We-Transfer ou Google Drive à l’adresse suivante : candidature.concoursdecourts@gmail.com accompagné du formulaire d’inscription et du règlement à signer et téléchargeables sur le site Internet de “Concours de Courts” : http://concoursdecourts.com

Retour haut de page